lundi 17 décembre 2007

Baby it's cold outside !

... du coup je reste un max dans mon appart, bien au chaud !

Malgré tout comme ce week-end j'ai eu une visite inattendue (mais plus que bienvenue !) je ne suis pas restée inanimée !
Au programme :
Samedi après-midi : Après avoir terminé tous nos cadeaux de Noël... 5 bons kilomètres en vélo et dans le froid pour tester LE KFC de Tours, tout beau, tout neuf, il vient d'ouvrir ! Note à moi-même : la prochaine fois, prendre un Tower épicé c'est trop bonnnnn !!! Ensuite on a enchainé avec le "pousse-pousse-chariot" (les courses quoi !) chez Auchan mais... comment dire ?! Les jambes ne suivaient plus trop... !
J'ai quand même réussi à faire patienter Nico, merci à toi mon coeur, parce que je n'ai pas été d'une grande rapidité ! Ben oui quoi, le choix de rouleaux de papier cadeau ou les jouets de ma nièce, ce ne sont pas des choses à prendre à la légère non mais !
Bref... on rentre crevés et congelés... et tard !
Dimanche après-midi : les magasins sont ouverts à Tours puisque Noël approche mais comme la ville reste petite, y'a pas grand monde dans les rues ! Ce qui revient à dire que s'ils avaient été ouverts dès dimanche dernier ç'aurait été un flop ! (clin d'oeil à mon Loulou !)
Bref... on sort en quête d'une doudoune... on rentre bredouille ! C'est quand même pas sorcier pourtant !!! Je veux avoir des plumes sur le dos qui me tiennent chaud ! Rien de plus (enfin si...).
Pour se consoler, le soir venu nous avons maté un chef-d'oeuvre du 7ème art (ah non pardon, DEUX !) : Scary Movie 2 (j'ose à peine l'écrire...) et Boulevard de la mort de Q. Tarantino. Ca vaut son pesant de cacahouètes tout ça ! Encore que la qualité n'est pas tout à fait la même...

Vous remarquerez que je fais l'impasse sur les matins... Oui oui c'est normal ! Y'en n'a pas ! On commence les journées vers 11h30 voire 12h !

Pour ce qui est de nos assiettes... ça a été très simple ce week-end et pas très équilibré : gâteau au chocolat, petits sablés, KFC (comprenez poulet frit + frites...). A côté de ça on s'est fait également un bon steak et des pâtes, une délicieuse purée de carottes... de quoi rééquilibrer le tout quoi !

Aujourd'hui pas de photo, juste le titre d'une chanson, tout à fait de saison ! Des joues roses et un grand sourire
parce que dans 7 jours c'est Noël !!!!!!!

vendredi 14 décembre 2007

L'Epiphanie avant l'heure !

Eh oui, dimanche dernier nous n'avons pas pu résister à une subite envie de galette à la frangipane ! Alors quand c'est comme ça, autant coiffer sa toque et son tablier et ne pas essayer de résister plus longtemps !

Ce fut pour moi l'occasion de ressortir la recette que j'utilise depuis l'an dernier. Je me base sur celle d'Estelle dont les photos font saliver à mort !!!!!!! Cela dit j'ai encore des progrès à faire...

galettes d'Estelle

Une fois sur deux j'ai le malheur de découvrir, au bout de quelques minutes de cuisson, la frangipane se répandre sur ma plaque de four !
Et là... je n'ai plus qu'à m'arracher les cheveux vous dites-vous !
Eh bien non ! Dans ce cas cas (je pète un cable et) je dégaine la petite cuillère et récupère ce qui s'est échappé de la galette (= beurre, sucre, poudre d'amandes hmmmmmm) ! Un régal !
Finalement comme au départ la galette était bien garnie, le résultat final n'a pas été si insipide que je le redoutais !

Donc pour la soudure des bords de pâte il va falloir que je revoie ma façon de faire !
Pour ce qui est de la recette à proprement parler... essayez par vous-même c'est vraiment pas si compliqué !

MA galette !!!


Pour commencer, on étale la pâte feuilletée sur le plan de travail et on y découpe deux cercles dont on badigeonne les bords d'œuf battu.
On place la crème d'amande ou la frangipane au centre de l'un des cercles sans oublier, bien sûr, d'y cacher la fève...
On dépose alors le deuxième cercle de pâte feuilletée sur la garniture, en prenant soin de bien sceller les bords.
Après un passage de 20 min au réfrigérateur, on badigeonne la surface des galettes d'un peu d'œuf battu avant de tracer des croisillons (et quelques trous, pour laisser la vapeur s'échapper) à l'aide d'une pointe de couteau.
On glisse alors au four déjà chaud.
On laisse tiédir un peu avant de badigeonner d'un peu de sirop de sucre qui va donner un bel aspect brillant à nos galettes.
Pour une galette de 20 cm environ de diamètre :

Utiliser une crème d'amandes toute simple en mélangeant 2 œufs à 120 g de beurre mou, 120 g de sucre et 120 g de poudre d'amande. Pour un bon petit goût d'amande, rajouter une 1/2 cuillère à café d'extrait d'amande amère.

dimanche 2 décembre 2007

Un peu de réfléchissement...


Voyons voir, à quoi ça vous fait penser ça ?
Oui en réalité c'est en kiwi, quel sens de l'observation ! Mais c'est pas ça ma question alors on se concentre et on réfléchit un peu !

J'attends vos nombreuses réponses ! Aller on se lâche, n'ayons pas peur du ridicule !

mercredi 28 novembre 2007

El Sole Mio à Tours


Déjà la deuxième fois que nous nous laissons tenter par ce sympathique resto tourangeau !

Cette fois nous avons fait les choses en plus grand ! La dernière fois, notre choix est resté raisonnable : la spécialité de la maison, des pâtes + leur sauce. En même temps, c'était au début de notre histoire alors... (ptet qu'on osait pas trop commander une bouteille !) Ah et puis si, quand même : un fondant (ou plutôt un dégoulinant) au chocolat... une merveille !
La semaine dernière donc, nous avons opté pour le même plat tout les deux ce qui mérite d'être souligné ! Oui parce que quand on est des amoureux on partage tout et on choisi deux plats pour pouvoir goûter à celui de l'autre ! Après moultes résistances nous avons conclu que ça n'était pas si grave de prendre le même car il y avait quand même une chance que ce soit bon !
Bref...

On a choisi la Poëlée de St Jacques à la Provençale... j'en ai encore l'eau à la bouche !
Pour nous faire patienter (pour un mercredi soir on a attendu 30 minutes) le chef nous a offert un Flan de foie gras au caramel de vinaigre de framboise. Délicieuse attention !
Et puis comme on avait pris un verre de Touraine Primeur (fort appréciable d'ailleurs !) la serveuse nous en a re-servi un !
Ensuite notre plat est arrivé et là... je m'en mords encore les doigts de ne pas avoir pu le prendre en photo ! Un truc de vrai cuisinier comme les ados de 13 ans adeptes du McDo ne peuvent pas connaître !
Une belle assiette blanche creuse et carrée avec du cumin sur les rebords. Au centre, des tagliatelles fraîches sur lesquelles reposent champignons, tomates, carottes et haricots verts. Tout autour, 9 belles St Jacques bien grosses, tendres et exquises ! Et sur le tout, une sauce orange qui, à mon avis, pourrait être à base de corail de St Jacques (et de la ciboulette fraîche). En tout cas hyper bonne !

Pas de dessert après une telle merveilles, même si les leurs sont divins, je n'aurais pas pu après ce plat si réussi !

* Merci Loulou pour cette délicieuse soirée * passée en ta compagnie * * * comme à chaque fois c'était magique ! ! ! * * *

PS : Si, si, sur la photo c'est bien le resto ! Ca craint un peu mais en fait non ! J'en mettrai une plus potable quand j'en aurai ! Cela dit l'architecture est intéressante !

EL SOLE MIO
27, Rue Colbert, 37000 Tours
Tel : 02 47 61 62 44
Ouvert le lundi midi et du mardi au samedi : midi et soir

La pâte à crêpes de Rémy


C'est qui Rémy ? Nan c'est pas toi Rémi, désolée ! (et puis si c'eut été toi j'aurais écorché ton prénom, or je ne me permettrais pas !)
Rémy... Z'avez une mémoire de poisson ou bien vous expérimentez l'effet de la privation de repères temporels en restant confinés dans une grotte ou quoi ?
Rémy c'est Ratatouille, le prodige de la cuisine française version Disney !
Bon bref, revenons à nos rongeurs...

Je cherche depuis un moment une recette de crêpes pas comme celles de mes ancêtres mais plutôt comme celles des restaurants ! Oui vous savez, une crêpe un peu plus épaisse que celle qu'on fait à la maison sans être lourde et en même temps, plus aérée. Limite trouée. Bref pour vraiment saisir le concept, il faut aller en goûter une à la Crêperie Beaubourg !

Donc cette recette que j'ai trouvée dans le livre de Ratatouille, je trouve qu'elle s'approche un peu plus de mon idéal de la crêpe... même si ça n'est pas encore ça ! La voilà...

LA PÂTE A CRÊPES DE REMY :
  • 125 g de farine
  • 1 grosse cuillère de sucre
  • 2 oeufs
  • 25 cl de lait
  • 3 noix de beurre
  • 1 pincée de sel
Mélanger la farine, le sel et le sucre dans un saladier.
A part, mélanger les oeufs avec le lait.
Incorporer doucement ce mélange à la farine en mélangeant bien.
Faire fondre le beurre 1 min au micro-ondes.
Verser dans la pâte et mélanger à nouveau.
Laisser reposer 1h au frais.

C'est hyper simple, normal c'est qu'une pâte à crêpes ! et en plus c'est destiné aux jeunes créatures... disons entre 5 ans et 5 ans 1/2 ! Je plaisante...

Mon Fondant au chocolat merveilleux !


Oui rien que ça...

Il est mythique ! Détourné de mille et une façons, pour toutes les occasions...
Voilà aujourd'hui c'est cadeau, je le livre enfin à la blogosphère toute entière, ne me remerciez pas !
Sans rire, je crois que sans une bonne recette de fondant au chocolat on ne peut pas survivre... Gardez-là bien précieusement !

"Le Fondant sur son 31... version nappage chocolat et coco râpée"


MON FONDANT AU CHOCOLAT :


- 200 g de chocolat pâtissier (la quantité peut être légère ment réduite)
- 150 g de sucre
-120 g de beurre
- 4 oeufs
- 3 cuillères à soupe de farine

(Préchauffer le four à 180° C)
* Faire fondre le chocolat cassé en morceaux avec une petite cuillère d'eau et le beurre coupé en dés (au bain-marie de préférence).
* Séparer les blancs des jaunes. Monter les blancs en neige.
* Verser le sucre dans un saladier avec les jaunes puis fouetter.
* Verser le mélange chocolat-beurre dans le saladier.
* Incorporer délicatement les blancs au mélange au chocolat.
* Verser la farine. Mélanger.
* Verser dans un moule de 24 à 26 cm de diamètre et enfourner pendant 20 minutes.

--> Possibilité de : rajouter des arômes (amande amère, vanille liquide, thé bergamote...), faire un glaçage chocolat, saupoudrer de poudre de noix de coco, parsemer d'amandes effilées, rajouter dans la pâte de la poudre d'amande ou de noisette, de préparer dans des moules individuels (dans ce cas on peut planter un carré de chocolat).

Désolée, y'a pas de photo pour cette fois mais ça viendra ! (Sinon en attendant y'a toujours celle du gâteau d'anniversaire de Nico mais là le fondant il est un peu customisé !)

Petits sablés diamant

Un goûter au coin du feu... ou presque !
En rentrant cet après-midi, j'avais vraiment envie d'un bon thé aromatisé et de petits biscuits secs.
C'est en cherchant sur Google une recette de sablés que je suis tombée sur celle-ci. Je ne me suis pas arrêtée au fait qu'elle nécessite de la Vache Qui Rit et j'ai testé !
Vous aussi, testez-la, vous ne serez pas déçus (et arrêtez de penser que la Vache Qui Rit dans les biscuits c'est tordu !)...

PETITS SABLES DIAMANT
D'après la recette de N. Malka :
Pour 25 sablés environ :
  • 3 portions de Vache Qui Rit
  • 200 g de farine
  • 90 g de beurre ramolli
  • 60 g de sucre
  • 20 g de sucre pour la déco
  • 1 petite c. à c. de levure chimique
  • 1 c. à c. d'extrait de vanille liquide
Préchauffez le four à 180° C.
Dans un saladier, mélangez le fromage, le beurre, le sucre et la vanille. Travaillez le tout jusqu'à ce que vous obteniez une préparation homogène.
Ajoutez la levure et la farine tamisées. Mélangez puis formez une boule.
Mettez les 20 g de sucre dans une assiette. Etalez la pâte au rouleau sur un plan de travail fariné puis découpez avec un emporte-pièce.
Mettez la face de chaque biscuits (ou les deux pour les gourmands !) sur le sucre puis placez-les sur une plaque allant au four.
Mettez les buiscuits à cuire 10 à 12 minutes. Laissez refroidir avant de vous jeter dessus, CA BRUUUUULE !!!

Ces petits sablés peuvent tout à fait être conservés plusieurs jours dans une boîte hermétique.

vendredi 23 novembre 2007

Satisfaction modérée...

Oui en effet... tout le travail que nous avons fourni ce week-end me laisse un peu pantoise !
Je ne sais pas trop quoi en penser...

D'un côté c'est assez plaisant : on innove, on expérimente, on travaille tout les deux, on rigole, on s'épuise : c'est comme une vie future à deux, en miniature !
De l'autre ça n'est pas très gratifiant car pas forcément du goût des autres ("Ahhh ! cette couleur c'est... c'est... ça fait un peu..." Ok ça va on a compris merci, pas la peine d'en dire plus !), on est même parfois deçus par nos propres choix (pourtant si motivés au départ comme pour celui de la couleur du couloir !).
Le choix de telle ou telle couleur, un compromis que l'on fait par rapport au prix d'un article (ben oui quand on est étudiant et qu'on travaille "pour le plaisir", même pas chez soi, on fait attention à ça !)... il se peut qu'on regrette.

Dans notre cas, deux problèmes majeurs :
1 - un souci d'économies qui fait que nous avons opté pour une peinture blanche d'excellente qualité à laquelle nous avons ajouté des colorants. Sauf que les colorants ne servent pas à obtenir des teintes vives, chatoyantes et chaudes... mais pastels ! (Comprenez : nous avons vidé tous les pots de colorants dont nous disposions, sommes allés en racheter deux fois dans la même journée... et au final n'avons même pas obtenu la teinte escomptée !) A l'avenir, penser à la fabrication de sa propre teinte dans un magasin de bricolage, ça coûte que dalle !!!
2 - un souci "de surface" --> du béton, qui a eu l'avantage de facilement se dé-papieter, mais (dans le cas du couloir de l'appart) l'inconvénient de très mal se peindre ! (Et pourtant dans la cuisine le résultat est impeccable !!!) Ca donne des traces de rouleau, des différences de teintes, comme un patchwork de couleur... d'un goût assez particulier !
Les photos parlent d'elles-mêmes... !


--> Au final nous avons été tellement dégoutés par le rendu du couloir que nous avons préféré le repeindre.
Premier essai : peinture CENDRE (un taupe clair légèrement mauveté) de la marque Casto' (2 x 25 €).
Deuxième essai : peinture blanche de professionnel + colorant jaune mangue récupéré chez beau-papa (le tout pour pas un rond !). Couleur pas plus originale que ça mais facile à obtenir et surtout très très économique ! Cette fois on a décidé de ne pas peindre portes et entourages de portes que nous avons laissé blancs. Je ne sais pas ce que je préfère...


Moi ce qui me branche encore plus c'est la déco et le côté "CDP" (traduisez "C'est Du Propre" cf. M6 !).
Ma tâche a consisté en deux choses : jeter ou mettre de côté. Quand vraiiiiment ça craint du boudin, je fous en l'air (pas de pitié !) et quand ça rentre dans mes critères de tolérance je mets dans une zolie boîte --> A TRIER ! (C'est pas parce que ça rentre dans mes critères que ça doit rester à la vue de tous, bande de oufs !)
Pour ce qui est de la déco, après avoir dépoussiéré, trié, déblayé etc. j'ai installé LE sapin de Noël... Et quelle ne fut pas notre surpris lorsque nous découvrâmes la taille de ce conifère séquoïesque (grand comme un séquoïa quoi !) ! Mmm... un petit 0,0008 km (oui oui voilà, 80 cm, j'ai un peu honte de le dire...) en même temps quand on est une grand-mère de presque 70 ans, que l'on passe un tiers de l'année ailleurs que chez soi et qu'on a un salon de 20 m² c'est pas non plus la peine d'en avoir un qui va jusqu'au plafond ! Et puis je vous avouerai une chose : vu le nombre de babioles entassées ici, un gros sapin... il ne serait pas du tout mis en valeur, ce serait trop dommage !
Donc photos aussi pour la déco de Noël, eh oui, rien de mieux que des images !

jeudi 22 novembre 2007

Le Sole Mio à Tours


Déjà la deuxième fois que nous nous laissons tenter par ce sympathique resto tourangeau !

Cette fois nous avons fait les choses en plus grand ! La dernière fois, notre choix est resté raisonnable : la spécialité de la maison, des pâtes + leur sauce. En même temps, c'était au début de notre histoire alors... (ptet qu'on osait pas trop demander une bouteille !) Ah et puis si, quand même : un fondant (ou plutôt un dégoulinant) au chocolat... une merveille !
La semaine dernière donc, nous avons opté pour le même plat ce qui mérite d'être souligné ! Oui parce que quand on est des amoureux on partage tout et on choisi deux plats pour pouvoir goûter à celui de l'autre ! Après moultes résistances nous avons conclu que ça n'était pas si grave de prendre le même car il y avait quand même une chance que ce soit bon !
Bref...

On a choisi la Poëlée de St Jacques à la Provençale... j'en ai encore l'eau à la bouche !
Pour nous faire patienter (pour un mercredi soir on a attendu 30 minutes) le chef nous a offert un Flan de foie gras au caramel de vinaigre de framboise. Délicieuse attention !
Et puis comme on avait pris un verre de Touraine Primeur (fort appréciable d'ailleurs !) la serveuse nous en a re-servi un !
Ensuite notre plat est arrivé et là... je m'en mords encore les doigts de ne pas avoir pu le prendre en photo ! Un truc de vrai cuisinier comme les ados de 13 ans adeptes du McDo ne peuvent pas connaître !
Une belle assiette blanche creuse et carrée avec du cumin sur les rebords. Au centre, des tagliatelles fraîches sur lesquelles reposent champignons, tomates, carottes et haricots verts. Tout autour, 9 belles St Jacques bien grosses, tendres et exquises ! Et sur le tout, une sauce orange qui, à mon avis, pourrait être à base de corail de St Jacques (et de la ciboulette fraîche). En tout cas hyper bonne !

Pas de dessert après une telle merveilles, même si les leurs sont divins, je n'aurais pas pu après ce plat si réussi !

* Merci Loulou pour cette délicieuse soirée * passée en ta compagnie * * * comme à chaque fois c'était magique ! ! ! * * *

PS : Si, si, sur la photo c'est bien le resto ! Ca craint un peu mais en fait non ! J'en mettrai une plus potable quand j'en aurai !

vendredi 16 novembre 2007

Bon week-end à tous et à toutes !




Pour moi ce sera travaux-peinture-déco dans l'appart de ma Grand-Mère (tout ça en son absence et avec mon chef de chantier Nico !) puis anniversaire 3 semaines après la date en Sologne chez mes parents (je sais déjà ce qui m'attend à l'intérieur du papier cadeau, hihi !)

Vente Privée mon partenaire Dépenses


Voici ce qui arrive lorsque, au détour d'une vente privée, on se laisse tenter par une jolie montre Swatch Skin pour la modique somme de 35 €...
Bracelet métal, cadran extra plat (mais pas de trotteuse :-( !)... plutôt sympa pour un prix deux fois inférieur à ceux pratiqués en magasin ! Oui mais voilà... cette jolie montre est un modèle de 1999 ! Hum... Lorsque je l'ai achetée l'an dernier elle avait donc 7 ans. Et une montre ça fonctionne grâce à quoi ? A une pile entre autre ! Oui et cette pile justement, sachez qu'elle ne doit pas rester toute une vie dans le mécanisme car comme toute pile, le risque est qu'elle se détériore avec le temps (oxydation, écoulement...). On devrait les changer tous les 2-3 ans selon la vendeuse !

C'est justement ce qui m'est arrivé au bout de quelques mois : le cadran de ma montre s'est mis à s'oxyder à un endroit très précis. Mais une toute petite tache donc pas d'inquiétude. C'est seulement 11 mois après mon achat que je me bouge : le cadran plastique ne tient plus ! Un peu embêtant...
Je file donc chez le Swatch Store le plus près de chez moi (la garantie sous le bras, ouf on est le 25 octobre et elle a été achetée l'année précédente le 10 novembre !). Là on peut reprend ma montre en m'expliquant qu'elle va être renvoyée à Swatch qui m'en renverra une autre.
Ah ouais ? Cooool !

Non, non, non ! Pas cool du tout parce qu'apparemment ils renvoient N'IMPORTE QUELLE MONTRE ! La bonne blague ! Moi je ne veux pas prendre le risque ! La vendeuse me propose donc l'ultime alternative possible : garder le bracelet et renvoyer uniquement le cadran. J'accepte.
Délai annoncé : 1 mois.

Deux semaines plus tard je reçois un mail de Swatch qui m'informe que ma montre est arrivée ! Chouette, je ne m'attendais pas à ce que ce soit si rapide !
Je file donc au magasin avec mon ancien bracelet afin d'y fixer le nouveau. Et là, bonne nouvelle, Swatch a même pensé au bracelet ! Je me retrouve donc avec une montre NEUVE identique à un des modèles actuellement vendu en magasin (80 €) + un bracelet métal que j'aime bien !
Bon, comme je préfère quand même l'ancien, je remplace le nouveau bracelet et j'ai l'impression d'avoir une nouvelle montre !

Merci Swatch, ça me réconforte beaucoup... après avoir payé mon amende de 40,70 € c'est agréable !

jeudi 15 novembre 2007

L'affaire du siècle !


Non non, vous ne vous êtes pas trompé de blog !
Cachemire et macarons fait aussi dans la dentelle ! (ou plutôt... dans la couture !)
Après la formation accélérée que j'ai reçue dimanche avec ma belle-mère, je suis désormais hyyyper calée en machine à coudre ! Hum... ouais enfin... je sais faire avancer le tissu et appuyer sur la pédale (d'ailleurs, il paraît que j'ai le pied lourd, c'est la meilleure !), la machine s'occupe du reste.
J'ai appris le point droit, zig zag, le point bourdon, le losange, la boutonnière, etc.
On pourrait presque me passer la bague au doigt moi je dis !

Elle a d'la gueule n'est-ce pas ?! Ces molettes, ces cables, bobines, canettes, points en tous genres, passage de fil par-ci, passage de fil par-là... Ca m'rend dinnnnnngue !!!
Ca ne vous fait pas rêver ? Vraiment ?! Ah...

Ce petit bijou que nous convoitons depuis exactement 6 jours, nous l'avons remporté sur eBay bien sûr ! Et ça n'a pas été un jeu d'enfant : jusqu'à la dernière seconde on a failli la perdre mais notre dernière enchère a eu raison de nous !

Nico en rêve (en rêve vous dis-je !) depuis le début, il se renseigne, se forme, cherche la valeur sur le marché, pose moulte et moulte questions... en trois mots : IL LA VEUT !
On discute du prix, je le force à se fixer une limite (oui parce que l'achat à 400 € en plus de la prune de la veille, merci bien !), ce qu'il finit enfin par réussir à faire.
Sachant qu'il y a 25 € de frais de port, on se dit 350 € maxi.
Pas de bol, 39 sec avant la fin on se rend compte que l'enchère maxi de notre concurrent est de 351 € !!! Alors forcément, si près du but, on se laisse tenter (c'est le but non ?!)! On laisse une dernière enchère à 359 € et on la remporte à 352... Je dis bravo ! Ca c'est ce qu'on appelle savoir ce qu'on veut !

Bon ben... me reste plus à espérer que nous n'avons pas fait une connerie ! (375 balles la connerie, ça commence à douiller !)

En tout cas j'ai jamais vu mon homme dans un état pareil !

Crédit photo : mon homme !

Vive la France !

Voilà comment d'honorables citoyens (hum... enfin ça, ça reste discutable : la preuve plus loin) en viennent à verser 81,40 € en moins de deux secondes à ce cher Etat français...
Eh oui, quand on oublie de payer le bus (acte manqué ? tentative d'économie de 2,40 €... j'ai honte oui !) eh ben qu'est-ce qu'il arrive ? Deux gentils messieurs en uniforme gris (très moches) brodés "Fil Bleu" vous tombe dessus à la sortie du bus ! Et là, pas moyens de sauter sur la conductrice pour la supplier de vous vendre 2 tickets ! même pas en lui faisant croire que "ce sera pour le retour" ! Pas moyen non plus de s'enfuir par l'avant du bus : la conductrice laisse les portes fermées et attend bien sagement que tous les gens sortent du bus !
Donc voilà nous nous sommes fait choper, y'a pas d'autre mots ! Et 40,70 € chacun, je peux vous dire qu'on aurait eu d'autre projets que de les reverser directement dans les caisses de l'Etat !
Enfin...

Bonne journée à tous ! Aujourd'hui j'ai la patate, rien à foutre de cette amende, même pas mal (j'adooore les amAndes !)

mardi 30 octobre 2007

Rétrospective sur notre séjour à Annecy

En résumé : une semaine trop courte mais pourtant bien remplie, plein d'images dans la tête, de moment précieux, quelques projets...
Des odeurs, des senteurs, des palettes de couleurs...

Je vous incite vivement à vous arrêter à Annecy, ne serait-ce que pour quelques heures, si vous avez l'occasion de passer dans le coin car c'est vraiment une ville où la vie est un bonheur !

Sur ce... je vais tâcher de faire de doux rêves !

Rétrospective sur notre séjour à Annecy 6

Rétrospective sur notre séjour à Annecy 5

Giorgio : la pizza de malade mental !!!!!!!!
gambas, mozzarella, tomates cerises, roquette...

Rétrospective sur notre séjour à Annecy 4

Notre futur quotidien : Anncecy, le lac, le vieux caroussel, les ruelles fleuries, la montagne, la nature... on va être malheureuuuux !

Rétrospective sur notre séjour à Annecy 3

mercredi 3 octobre : petit déjeuner pain frais-beurre-vue-sur-les-montagnes, température extérieure : environ 15°C

Rétrospective sur notre séjour à Annecy 2

Le pont des amours : festival de couleurs automnales

Rétrospective sur notre séjour à Annecy 1


lundi 29 octobre 2007

Affaires à faire !


En ce moment à Tours, la Pharmacie Principale* offre 20 % de réduc sur l'ensemble de la parapharmacie (c'est à dire TOUT sauf les médocs... encore heureux pour la Sécu !) alors ça vaut méga le coup !
Déjà que le shampoing Klorane 200ml n'est qu'à 4,95 € (7,50 les 400ml) et les 2 tubes de la Cold Cream Avène pour les mains (2 x 75ml) à 8,40 €... avec 20% en moins mieux vaut tout acheter !
Les pharmaciens sont très serviables, plutôt commerçants et ils donnent en plus pas mal de petites doses d'essai... plutôt sympa !

* Pharmacie Principale : 26 rue Nationale, ouvert de 9h30 à 19h30 du lundi au samedi !

Aujourd'hui c'est mon anni !

Merci à tous ceux qui ont pensé à moi (Barbara, Julie, Rémi, Franck, Laura, Sibylle, mes parents, ma famille, la quichetière de la SNCF... et le premier : Loulou !) en ce 22ème anniversaire qui fut marqué par... LA PLUIE !!!!!!!!!!!

Cette journée a commencé de la plus belle façon qui soit puisque j'ai ouvert les yeux et j'ai vu mon ptit Loulou qui dormait à mes côtés...

Par contre vers 11h j'ai osé pointer le nez dehors et il pleuvait des cordes ! Mais je crois que malheureusement c'est un peu partout pareil ! Et puis on est un peu fin octobre donc faut pas déconner, la nature a bien le droit de s'hydrater comme il se doit elle aussi !

Et puis vers 12h je me suis retrouvée sans mon ptit coeur... mais bon !
J'ai profité de mon après-midi pour aller découvrir les décos de Noël dans les magasins ! J'adore !!!

Merci à tous !

Casting de choc !


A l'image d'un POP STAR ou autre Nouvelle Star... Attention les yeux, voici sous vos applaudissements la super équipe de chez LIDL !!!!!!!!!!
Caissières super canon, magasiniers hyper fashion et responsable de magasin craquant à souhait... on se croirait presque chez H&M !

Mon ptit coeur et moi aimons beaucoup flâner dans cette enseigne. Et non, nous ne sommes pas les nouveaux Bidochons ! Bon c'est vrai, les quenelles de veau aux olives, j'essaierais pas. Tout comme les cuisses de poulet aux hormones à à peine 0,99 € le kilo...
Mais trouver des super moules à gâteau en silicone, une planche à découper en bambou super pratique ou une balance digitale garantie 3 ans pour une dizaine d'euros je dis pas non !

Bref...

La dernière fois que nous y avons flâné nous avons été particulièrement surpris par le look caissier ! Bon déjà il nous prenne pas pour des cons : devoir laisser nom, prénom et adresse pour se faire rembourser une simple merde c'est un peu abusé !
Mais alors en plus on n'a pas affaire à n'importe qui ! Attention, c'est du grand, du beau et du sublime chez les employés !
Comme si H&M avait ses critères de sélection et Lidl les siens... si vous voyez c'que j'veux dire !!!
Il faut dire que l'enseigne n'attire pas n'importe qui ! Jugez plutôt par cette photo ô combien alléchante !

Sous-vêtements sport :
Sans coutures latérales.
Evacuent l’humidité, la peau reste au chaud et au sec.
Agréables à porter, idéals pour les activités sportives.
Ne peluchent pas.

Sous-chemise manches courtes : 4.49 €.

Sous-chemise manches longues : 4.99 €.

Caleçon long : 4.99 €.
Du S au XXL selon coloris.

Je vous laisse méditer sur ces dernières paroles...

mardi 18 septembre 2007

Des gaufres trop huuuuuuuuum !



Deuxième fierté en date : LA PÂTE A GAUFRES.

J'en ai réalisé une ce soir pour ma toute première fois en me basant sur la recette d'Anaïk et waouh... comment vous dire ? c'était MEGA bon !
Même mon loulou les a trouvées "plutôt réussies". Ca, ça veut dire, j'en reveux car mon bidouf kiffe à mort !

C'est simple, délicieux, ça me rappelle les soirées à la fête foraine, c'est beau, ça sent bon... j'aime !
De toute façon j'ai un moyen radical pour vérifier la qualité de ma pâte : je la goûte crue ! Ben quoi, y'en a que ça dégoute ?! C'est un signe de réussite, croyez-moi ! (bon évidemment si vous ne trouvez pas la pâte à muffin tout à fait à votre goût par exemple, ne vous étonnez pas... c'est certainement dû à la dose de levure ! mais dites-vous bien qu'à la cuisson ce petite goût âcre et désagréable s'estompe !)

Venons-en au fait : la recette (qu'il faut essayer à tout prix !).
D'ailleurs j'en profite pour lancer un appel au maître incontesté des gaufres à ce jour : j'ai nommé Franquito, afin qu'il me donne son avis...

Pour une vingtaine de gaufres, il vous faudra :
- 500 g de farine
- une pincée de sel
- 100 g de sucre en poudre
- 1 c à s de vanille en poudre pure ou un sachet de sucre vanillé
- 1/2 de litre de lait
- 2 oeufs
- 100 g de beurre fondu
- 1/4 de litre de bière
- 1 sachet de levure chimique
- le zeste d'1/2 citron

Pour arriver au résultat :
Dans un GRAND saladier, verser les jaunes d'oeufs, la farine, le sel, la levure, la vanille, le sucre, le lait, le beurre, le zeste de citron et fouetter le tout.
Battre les blancs d'oeufs en neige et les incorporer à la pâte.
Enfin, verser la bière et remuer.

Ne pas oublier de tremper son doigt dans la pâte pour savourer ce délice !

Et puis ensuite on verse deux louches de pâte (environ) dans l'appareil et puis on fait ce qui est indiqué sur le mode d'emploi de l'appareil à gaufre !
(Pour ceux qui ont la flème de le chercher et de le lire, je fait une piqûre de rappel : graisser grossièrement les plaques avant de verser la pâte, verser la pâte, laisser cuire 2 à 3 minutes, décoler et déguster ! ne pas oublier de nettoyer les plaques, c'est mieux !) (comment ça ça sent le vécu de la fille qui veut pas se prendre la tête à relire le mode d'emploi ???!)

Qui a dit qu'à Paris la vie était TROP chère ?!


Non je regrette, ça n'est pas toujours le cas !
Dernière fierté en date : je nous ai déniché deux places pour assister aux répèts de la représentation de Casse-Noisette à l'Opéra Garnier. Si c'est pas sympa de ma part ça ! Et pour rien du tout en plus !!! Que demande le peuple...

Moi perso ce que je demande ce serait juste une sublissime représentation du Lac des Cygnes avec de maaaagnifiques costumes pleins de plumes et de paillettes réalisés par un grand créateur, les meilleurs danseurs du monde, le tout dans une prestigieuse salle, genre un opéra de St Pétersbourg un soir de Noël... oui ça me dirait assez !

Est-ce que ça vous ai déjà arrivé d'assister comme ça à des soirées assez privées, galas, spectacles etc en VIP ou bien d'avoir goûté la sensation de dénicher LA perle rare en matière d'événement ? Oui moi je suis fière d'aller voir ce ballet et je croustille d'impatience à l'idée d'y aller à deux...

Alléchantes offres de rentrée !


En ce moment je trouve que les petits plaisirs fleurissent dans les boutiques ! En cette fraîche et pluvieuse rentrée 2007, ça n'est pas de refus pour nos bourses... à sec, elles !

Chez Sephora, tous les pinceaux avec le manche noir sont à 50% !!! Ils les liquident car ils en sortent de nouveaux dont le manche est argent...

Chez Clinique (enfin dans toute parfumerie qui se respecte...) on vous reprend votre vieux mascara pour vous en offrir un version miniature + on vous fait tester le Basic 3 Temps, petite boîte cartonnée avec pile poil les doses suffisantes pour partir en week-end avec ses produits fétiches ! (Kit Découverte Basic 3 Temps sur mesure)

Enfin (le meilleur pour la fin !) chez Gap, du mercredi 19 au samedi 22, offre privilégiée : - 25 % sur toute la collection !!! Un bon moyen de profiter de cette superbe ligne que GAP nous a pondu pour cet automne : doux gilets aux mailles bien chaudes, élégantes chemises de coton, vestes 3/4 et j'en passe et des meilleurs !

jeudi 13 septembre 2007

Retombée du soufflé

On se calme, on se calme ! Pas d'euphorie démeusurée... les bonnes nouvelles apportées par mon cher Papa "Oui ma puce, je suis fière de toi, tu es reçue..." ne sont que tromperie et balivernes !
En fait il y a eu erreur sur la personne... je suis arrivée 7ème oui, mais 7ème sur la liste complémentaire !

Alors si jamais de 7ème j'arrive à 0ème, c'est à dire de la liste d'attente sur la liste principale (ce que j'espère de tout coeur !) et ben je vous tiens au courant !

Victoiiiiiiiiiiiiiire !!!

Vous savez quoi ?
Pluie de bonnes nouvelles en ce moment : je suis acceptée en Master 2 !!!!!!!!!! Je peux donc continuer "tranquille" mes études encore une année sans avoir à errer dans mon appart' de longues heures durant, sans savoir comment meubler mes journées !
Jeudi dernier j'apprenais que mon dossier était retenu pour passer un entretien oral ce lundi et ce soir donc, j'apprends que je suis retenue !

Que demander de plus ? (du soleil, des vacances et... des pépettes ?!) !!!

mardi 4 septembre 2007

Une super journée avec ma super copine !


(qui accessoirement n'a plus de PC ni rien donc ne lira pas ce billet avant Noël... la pauvre !)

Donc aujourd'hui c'était retrouvailles de rentrée avec la bloggeuse de ma folie jolie.
Deux mois de vacances à se raconter, des histoires à tout-va, des recettes à s'échanger, bons plans et autres découvertes ultra girly... ça prend du temps tout ça !!!

Après un déjeuner royalement improvisé (Wok de tomates et pousses de bambou au gingembre et coriandre), deux tasses de thé vert avalées (Thé du Hammam, Le Palais des thés) et quelques grammes de poudre bare minerals déposés sur ma peau vierge et nue*, nous voilà parties accompagnées de notre ami à quatre pattes pour une virée shoppinguesque !

On commence par la boutique qui vend les bagues en verre de Murano pour deux fois rien, on poursuit par le chocolatier qui fait du chocolat, du vrai ! ... mais sans sucre. Une turie ! Un petit arrêt dans la boutique de fringues pour petites occidentales fauchées (made in Taiwan) de Madame Li : et hop, embarquée la petite tunique sympatoche légère et pas chère !
Ensuite on arrive au Centre Commercial avec ses Zara, Zara Home, Résonances (géniales les p'tites balles à picots pour de divins massages des pieds et des mains sur les zones de réflexo !), Nature et Découvertes etc.
On termine par Alisson & Sacha qui vient de faire son apparition dans le quartier (bonne surprise !) puis gros gros coup de coeur perso : un A-DO-RA-BLE haut à manches longues gris taupe avec deux petites ailes d'ange argentées à paillettes au niveau du bide !!! ... pour femmes enceintes ! (Véronique DELACHAUX)

POUR RESUMER :
- une vraie journée de fille,
- un déjeuner qui fait voyager (eh! coriandre, coeurs de palmier et gingembre frais, c'est pas tout les jours !)
- un shopping entre copines,
- une séance make up qui vaut son pesant de cacahouètes,
- un haut trop canon pour femme enceinte donc pas pour tout de suite Anne-Sophie !
- des aurevoirs... déchirants !

à très vite ma puce :-) !


* : quelques grammes de poudre savemment déposés par Sibylle... ainsi qu'une touche d'ombre à paupières Candide de CHANEL (au fait, est-ce vraiment la teinte "Candide" ??? euh parce que Miss, j'ai un peu de mal à la trouver...), et pour finir, un soupçon de lip gloss Cherry Blossom de chez l'Occitane : waouhhh le teint de top model ;-))

** : oui je sais ces deux astérisques ne figurent null part dans mon billet !!! MAIS c'est pour dire que Sibylle tu parles dans ton blog d'un super resto, et ben en fait c'est Le CARRE de Marguerite (et pas les Amis de Marguerite), voilà, c'était tout !

lundi 3 septembre 2007

Camping de Florac...

... au bord du Tarnon et en bas du Causse Méjan (on aperçoit d'ailleurs le Bélier !)

Causse Méjan


Petit retour sur les vacances...
Ca fait du bien au moral de revoir ces photos... Agréable souvenir que cette belle journée ensoleillée passée en compagnie de quelques personnes qui me sont chères !
Les photos ne font que fixer ces instants de bonheur !

Dois-je préciser que cette photo, malgré qu'elle ait été prise avec mon modeste appareil, n'est pas de moi ?!

vendredi 31 août 2007

Mon nouveau livre de chevet !



WARNING ! Je vais p'tet devenir une vraie fée du logis... qui sait ?!

Une fille hyper organisée à qui tout réussit, bien dans sa peau, qui prendrait soin d'elle, qui aurait une vie bien remplie mais qui trouverait le temps de faire chaque chose... Hein ? Quoi ? Je rêve là ?! Oups pardon ! ;-)

En tout cas, en cette rentrée 2007, les bonnes résolutions sont de mise ! [A commencer par un dossier de candidature (encore un !) à envoyer demain dernier délai. Inutile de dire que... hum... il est presque pas fini ! No comment !]

Un petit mot tout de même sur ledit bouquin ! Il est très simple et va droit à l'essentiel : récap des tâches ménagères à effectuer chaque jour / semaine / mois / semestre etc., tableau-synthèse des différentes taches et détachants à employer, et autres trucs et astuces en tout genre.
Le tout, très facile à mettre en pratique (même pour les étudiants fauchés !) car bien souvent le matériel nécessaire se résume à balai / éponge / liquide vaisselle / vinaigre blanc... classique et bon marché.

Et il ne coûte que 5,50 € !

Délicieuse tarte aux reine-claudes


Un kilo de reine-claudes acheté hier sur le marché de La Ferté St Aubin avec déjà l'idée d'en faire tarte ou confiture !
Mon choix s'arrêta sur la tarte, je la maîtrise bien mieux que les confitures (qui restent encore un mystère pour moi !) et elle est hyper simple !

Je laisse le beurre du petit déj' sorti, comme ça il est ramolli à souhait au moment de l'incorporer au double de sa masse de farine... afin d'en faire une belle boule de pâte brisée !
Pendant que la pâte repose, je fais dégorger mes fruits (ici donc les reine-claudes en question !) avec un peu de sucre, le tout dans une passoire posée sur une assiette (eh oui, c'est plus sympa de récpetionner ce petit sirop plutôt que d'en coller partout !!!).
On n'oublie pas de préchauffer le four !
Une fois que la pâte a bien reposé au frais, l'étaler au rouleau et en garnir le moule. Piquer la tarte à la fourchette. Disposer les fruits égouttés et parsemer à nouveau de sucre.
Enfourner jusqu'à ce que la tarte soit bien dorée !

Laisser refroidir avant de déguster parce que... "c'est bon mais c'est trop chaud !!!"

Féta marinée aux herbes


Toujours dans la série "Mes petits bocaux aux saveurs de l'été"... Voici la féta marinée ! (Merci Goosto !)

Pour un bocal de 50 cl :

INGREDIENTS :
- 200 g de féta
- une petite branche de romarin coupée en deux
- une feuille de laurier
- 3 brindilles de thym frais
- 15 baies roses
- un piment oiseau séché
- 25 cl d'huile d'olive

PREPARATION :
Eponger la féta puis la couper en cubes.
La mettres dans un bocal, ajouter les aromates puis couvrir d'huile d'olive.
Laisser mariner 15 jours dans un endroit frais et sec, à l'abri de la lumière avant de déguster.

A consommer dans une salade, un cake, une omelette ou à l'apéritif sur des piques en bois.

Tomates confites en bocal


C'est toujours l'été n'est-ce pas ?! Alors profitons de ces délicieuses tomates gorgées de soleil (sic !)... avec cette alléchante recette proposée par Gustoo !
La tomate qui, soit dit en passant, est aussi appelée "pomme d'or" d'où l'italien
pomodoro...

INGREDIENTS :
- 12 petites tomates bien mûres
- de l'huile d'olive
- 3 tiges de thym frais
- 3 gousses d'ail rose

PREPARATION :
Préchauffer le four th. 5 (150°C).
Laver, sécher et couper les tomates en deux.
Les poser côté bombé vers le haut sur la plaque du four recouverte de papier sulfurisé.
Les arroser d'huile d'olive et enfourner 3 heures.
Sortir les tomates du four, les laisser refroidir puis les mettre dans un bocal avec les gousses d'ail rose entières et les tiges de thym.
Les arrosser d'huile d'olive jusqu'à ce qu'elles soient juste recouvertes.
Réserver au frais jusqu'à dégustation.

Régalez-vous avec ces savoureuses tomates : en salade avec de la féta, du concombre et des olives noires, dans une sauce, une tarte etc.

mercredi 22 août 2007

Nota Bene pour amatrices de mode/beauté cheap and chic !

Je prends des notes et je vous les fais partager !

Valeurs sûres :

fringues…

  1. Zadig & Voltaire Stock : 22 rue du Bourg-Tibourg, 4ème. M° Hôtel-de-Ville. Ouvert le mardi de 13h à 19h, du mercredi au vendredi de 12h30 à 19h, le samedi de 12h à 19h30, le dimanche de 14h à 19h30. Les jeans mythiques sont à - 70 %, les pulls à partir de 20 €…
  2. Stock Danse Repetto : 24 rue de Châteaudun (1er étage), 9ème. M° Notre-Dame-de-Lorette. Dans ce stock, on trouve les produits de la marque (jupes, justaucorps, ballerines demi-pointes etc.) 30 à 60 % moins cher que le prix boutique. Génial. Va savoir si les toutes dernières ballerines marron métallisées vieillies avec le bout plissé en chèvre velours y seront...

chaussures…

  1. - JNK-Stock Jonak : 44 bd de Sébastopol, 3ème. M° Etienne Marcel. Ouvert du lundi au samedi de 10h30 à 19h. Les chaussures Jonak (collection de l’année précédente), discrètes et citadines, à partir de 35 € la paire.
  2. Mi Prix : 27 bd Victor, 15ème. M° Balard. Ouvert du lundi au samedi de 10h à 19h15. Parce que là bas y’a les Manolo Blahnik (ou autres Christian Louboutin), créations avant-gardistes des années précédentes, à prix dégriffés. Le paradis des souliers de luxe !
beauté...
  1. Footnail Bar Artdéco
  2. Shiseido de la Beauté
  3. Anthyllide
  4. Velan
  5. Centre Likan et Lu Dong Ming
  6. Naxès
  7. Hammam de la mosquée de Paris
  8. Le Centre des Arts Vivants

Bons tuyaux zéro euros :

Service shopping personnalisé : 6ème étage du Printemps Haussmann, 9ème. M° Havre-Caumartin. (Sur RDV uniquement). Les conseils gratuits de stylistes : après un long interrogatoire et une sélection de vêtements et accessoires, l’équipe nous aide à tirer au mieux parti de nos qualités… et de nos défauts !

Sur les marchés :

  1. Marché Monge, 5ème ;
  2. marché d’Aligre, 12ème ;
  3. marché de Belleville, 20ème ;
  4. marché de Neuilly (92), le plus griffé de tous.

On y trouve étoles en pashmina à 5€, boucles d’oreilles Bala Booste à 1 €, débardeurs Petit Bateau à 5 €, le tout neuf et en parfait état !!!

mardi 21 août 2007

Rémy... alias Petit Chef


Cette petite merveille, dernière-née des Studios Pixar, est à aller voir d'urgence !
Véritable chef-d'oeuvre, c'est 1h30 d'un film d'animation très très bien réalisé : graphismes, dialogues, scenario... rien à redire !

Et puis quand on aime voir s'animer les casseroles et crépiter les petits oignons (comme moi !), c'est un vrai bonheur pour les yeux... et les papilles !

Juste pour le fun...


... petit clin d'oeil à mon Loulou ! http://www.youtube.com/watch?v=JveuoiAy6_s
..........................................................................................

Petite précision

JE NE SUIS PAS ALLERGIQUE A VOS COMMENTAIRES !!!!!

Amy Whinehouse


Super agréable à écouter...
Pour se détendre, à deux, entre copines, pour une soirée sans prétentions...
Un mélange de soul un brin jazzy, une musique envoûtante, des paroles autobiographiques percutantes !
Hummm... j'aime !

Introspection...

Qui suis-je ?

Comment apparais-je aux yeux des autres en général et aux yeux de certaines personnes en particulier ?

La question m’importe, effectivement.

Comment expliquer que certains dont je pensais être très proche ne partagent visiblement pas cet attachement ? Peut-on imaginer se sentir étranger (ou étrange) aux yeux des siens ? Ce sentiment m’est douloureux…

Aurais-je changé sans m’en apercevoir ?

Suis-je devenue quelqu’un dont je n'apprécie guère les valeurs et par conséquent que je n'imagine pas être (mais que je suis pourtant !) ? (ce qui expliquerait mon interrogation...)

Est-ce moi qui ai changé à ce point ou bien est-ce la divergence et la différence qui s’installent peu à peu ?

Mais comment comprendre cet éloignement ? Pourquoi cette attitude, cette distance qui s’installe alors que nous sommes proches ? Proches ? Oui et non. Proches car nous sommes de la même famille mais si distants.

Parfois ça frôlerait l’indifférence, c’est écœurant.

Comment peut-on ne pas prendre à cœur, ne pas « ré-agir », s’émouvoir, s’attrister pour tout ce qui anime le quotidien de ceux que l’on aime ?

Comment rester passif et ne pas avoir le désir de comprendre les choses, de les vivre vraiment. Comment préférer ne pas parler des choses, les garder pour soi, changer de sujet.

Il y a certaines choses que l’on ne peut pas comprendre seul. Et c’est tant mieux ! Les autres nous sont parfois indispensables. Indispensables pour leur pensée, leur avis, leur amour.

Soyons plus unis.

Facile à dire ! Difficile en pratique lorsque cette volonté n’est – ne semble – pas partagée.

lundi 20 août 2007

Happy Birthday Loulou !


PS : mon gâteau est une réussite totale les z'enfants !

Cachemire et macarons


Nouveau concept aux Galeries Lafayette Haussmann : à peine entré dans "l'antre de la Bête", un stand Dalloyau vous titille les papilles face à une tablée de petits pulls en cachemire de diverses couleurs, accompagnés de dômes de macarons !
Huuuum !

My TWO new friends !



L'un ne va pas sans l'autre...!

Top les nouvelles godasses compensées en cuir vernis que j'ai attendu toute ma vie ! Mais quand on les porte... groumpf ! :-s

Ces sandales, je les ai repérées page 24 encadré E du catalogue Printemps/Eté de La Redoute il y a déjà plusieurs mois. En sage étudiante raisonnée, j'ai voulu attendre les soldes avant de sauter dessus. Alors j'ai attendu le Mercredi 27 Juin, jour d'ouverture des SOLDES pour les commander. Ahhhhhhhhhhhhh !!! Y'en avait déjà plus ! Vous y croyez vous ? Toutes les Françaises chaussent du 41 et se fournissent à La Redoute ou quoi ?!

Bon bref, je vous la fait courte : rupture de stock totale. Mais moi j'abandonne pas, alors je retourne sur le site régulièrement pour vérifier le stock. Et là, miracle, en ce beau matin d'août (le 11 exactement) les voilà réapparues !!!
Censées être dispo sous 2 semaines, elles m'attendaient 3 jours plus tard dans mon Relais Colis. Alors forcément je les ai tout de suite portées ! Oui mais voilà... à peine une seconde plus tard, j'avais déjà repéré là où allait se former les Ampoules !

Ni une ni deux, le lendemain j'investis dans une crème miracle à 6€ seulement (sur les conseils de Fanchette dans mon blog de fille) : retenez bien ce nom-là NOK d'Akileïne, crème anti-frottements.
A appliquer sur les zones du pied où frottement il va y avoir, enfiler les douloureux souliers et prenez votre pied ;-)
Ca fait même plus mal !!! Non non, vous ne rêvez pas !

Du coup, je les adore ! TOUS LES DEUX !

mardi 14 août 2007

Simple comme bonjour !



Journée "Mission Ikea" :
Oui "mission" et ce n'est pas peu dire...
Pour s'y rendre il faut :

- se lever tôt,
- ne pas louper le bus,
- attendre le bus,
- ne pas oublier que pour une même ligne de bus il y a plusieurs circuits,
- attendre encore le bus entre les correspondances,
- arriver enfin... mais à l'heure où son estomac crie famine,
- faire un break chez Ikea Food et se laisser tenter par des boulettes de viande à la suédoise (ramassis de je n'ôse même pas savoir quelles viandes et autres restes) + de la sauce + du soda à volonté + ...
- se lever de table après avoir englouti tout ça,
- suivre l'interminable circuit du magasin,
- ne pas perdre de vue plus de cinq minutes son cher et tendre,
- porter ces dizaines d'articles dans ses bras avant de se résoudre à trouver un caddie,
- éviter les vendeuses bougonnes et autre marmaille capricieuse,
- atteindre ENFINNNN les caisses, trouver celle qui convient (paiement par CB, paiement par chèque... pfff !),
- faire un nouveau break miam-miam parce que 40 km ça creuse,
- ne pas rater le bus du retour (car après 20h c'est chaud d'en trouver, tout comme rentrer à pattes !!!),
- pousser la porte de son appartement... apprécier chaque article soigneusement choisi ET NE RIEN REGRETTER !


C'est vrai, cette journée fut fort agréable (malgré les petites averses).
Nous avons déniché... un lot de 4 torchons bleus à carreaux, une roulette pour découper la pizza, un décapsuleur tout neuf, 6 jolies assiettes en grès beige pour ma Grand-Mère, un rideau de douche assorti à sa nouvelle salle de bain, ainsi qu'une belle serviette de toilette prune/fuschia.
Nous sommes également repartis avec... une peluche pour Léa, un pouf pour Nico, des ceintres, un plat à service et j'en oublie certainement encore !

Vive Ikea, merci les Suédois pour votre génie et vivement que le Ikea de Tours ouvre ses portes (prévu pour juin 2008) !!!


PS du 15/08 : Désolée pour cette ignoble photo... je ne vois jamais le jour en ce moment, c'est pour ça, je ne prends que des photos de nuit !

Nota Bene post dépôt de candidature universitaire

- Ne pas attendre la date limite pour créer mon dossier de candidature (ça m'évitera de devoir l'envoyer en Chronopost et me permettra d'économiser quelques 17 €... que je pourrai alors dépenser chez Ikea !)

- ne pas courir à droite à gauche quand on a un dossier à monter : on reste à la maison bien sagement et on se concentre jusqu'à la fin !

- arrêter de se dire qu'une candidature en Master 2 ça peut se torcher en 2 secondes,

- oublier le Starbucks quand je cherche une "zone WiFi" (c'est cher, bruyant, agité et pas vraiment propice à la concentration... et puis ça m'évitera d'ingurgiter un petit noir : j'ai horreur du café !!!!!),

- éviter de louper la dernière levée de La Poste de toute la capitale (ça augmente les risques que le dossier n'arrive pas à temps),

- devenir un brin organisée (i.e. ne pas faire 50 fois le même trajet mais procéder étape par étape),

- et enfin, me persuader que pour mettre toutes les chances de mon côté il me faut écrire une lettre de motiv' bétonnée (et non pas sortie de derrière les fagots car la lettre de motivation c'est un peu comme le cerveau du dossier... oui je sais l'image n'est pas franchement appropriée !).


Encore deux dossiers à envoyer : un pour Paris et l'autre pour Clermont.
Ca me laisse deux chances de me rattraper non ?!

En ce moment du côté de la capitale...


Eh vous savez quoi ? Actuellement au musée Beaubourg il y a une suuuper expo à ne surtout pas rater ! Eh oui... vous vous en seriez certainement douté !
Du grand, du gros, du bon ! J'ai nommé... Annette Messager !
Toutes les françaises de plus de 50 ans adorent ! Je vous assure, mon sens de l'analyse sociologique ne me trompe pas !
Pour un bref aperçu un brin décalé, admirez la reproduction de Pénélope Jolicoeur !

samedi 11 août 2007

Mes petits malheurs...


Et ben voilà, c'est arrivé il y a plusieurs jours, dans un camping du fin fond du Pas-de-Calais (i.e. Rang-du-Fliers).
Ce soir du mois de Juillet, le camping des Flots Bleus (ah non ça c'est dans
Camping !), le camping de l'Orée du Bois (où le bois s'est d'ailleurs fait ratiboiser !) organise une soirée... MAGIE !!! Waouh que d'action en perspective ! Et oui surtout quand c'est Roger et Fabienne qui animent la soirée...
Toujours est-il que l'essentiel des campeurs est au rendez-vous et que vu qu'il n'y a rien d'autre à faire et que la TV ne fonctionne pas (because l'orage perturbe l'antenne), on s'y rend également !
Déjà quand on arrive avec 40 minutes mais que rien n'a encore commencé, on se rend vite compte du professionnalisme du truc !

1ère partie de soirée : magie avec des colombes. Nous sommes placés touuuut au fond de la salle, là où la température avoisinne les 38°C alors qu'il en fait 16 à l'extérieur ! Ceci étant, on n'a pas perdu grand chose : voir des colombes sortir "comme par magie" de toutes les poches de la veste et du pantalon de Roger... du grand spectacle !

2ème partie : magie de cabaret. Ca fait rêver n'est-ce pas ?! Après un entracte de 45 minutes, le show reprend. Et là... c'est de pire en pire. Autant en 1ère partie, Roger et sa compagne se produisaient sans mot dire et en musique, autant là, ils sortent le grand blabla des mauvais magiciens ! La cata !
C'est la partie où tu t'en veux te t'être rapproché pour mieux voir les ficelles du magicien, où tu t'en veux de n'avoir pas profité de l'entracte pour aller te coucher !
Alors il y a eu le coup de la télépathie (qui n'a pas abouti car Roger l'a fait tomber à l'eau !), la lecture dans les pensées, la femme-acier, le kiwi magique etc. Pour chaque tour, M. le grand magicien désigne une personne du public.
Et puis il y a eu le tour du vaudou. Et là c'est sur moi que ça tombe ! Hihi... du vaudou je vous dis !!! Ce qui signifie qu'au début tout va bien, no soucy, mais à un moment cet imbécile de Roger met du courant sur la chaise sur laquelle il me fait asseoir et là ça fait bobo aux fesses ! En même temps il pique les fesses de la poupée "vaudouïsée" et oh! miracle, c'est un vrai magicien celui-là ! Of course, ça n'amuse personne ! Surtout pas moi qui ai certes les fesses qui chauffent mais qui tente de lui faire payer en minimisant les effets de son tour : au lieu de crier de douleur, je me contente de grimacer.

Cet abruti s'est fait un malin plaisir à choisir les personnes qui voulaient le moins être choisies. C'est vraiment dégueulasse et lâche ! Des fois que les (méga)volontaires lui fassent capoter son tour avec leur enthousiasme... Ou que toutes ces petites têtes blondes repartent avec un trop bon souvenir. Pfff c'est cruel !

Ce que nous avons retenu de cette soirée - et ce n'est tout de même pas négligeable - ce sont TOUTES les ficelles de ce couple de magiciens de pacotille !
On en a bien ri cela dit !

samedi 4 août 2007

Juste pour les filles : un petit jeu "bloguesque"


Je reprends cette interview-fiction imaginée par Hélène de Mon blog de fille (je vous conseille d'ailleurs vivement de le visiter les filles !!!). C'est dans le style interview d'actrice hyper connue avec des questions comme "quel est votre premier geste beauté du matin ?" ou encore "votre secret de beauté ?" !!! Prêtons-nous au jeu, c'est les vacances ! (celà dit, mes vacances à moi se sont arrêtées aujourd'hui, snif !) Le but étant

Maquillage, à quel âge ?
Alors ça, ça ne m'a jamais vraiment obsédée ! Vers l'âge de 12-13 ans je me souviens de mon premier fard à paupières puis de mon premier mascara, tous deux offerts par ma gentille maman ! Le fard-duo était irisé, bleu et bleu très pale, de la marque Gemey Maybelline ! (Comme quoi, même si ça n'a pas révolutionné ma vie, ça m'a marquée !) Le mascara, c'était le fameux Great Lash, le tube vert et rose, Gemey également.

Et depuis, c’est tous le jours ?
Non pas du tout. En fait ça dépend du contexte (boulot, fac, vacances), des gens avec qui je suis, ceux que je vais voir, l'endroit où je suis (ville, campagne) etc.
Je me maquille rarement, ou alors de façon très neutre : juste le teint. Il m'arrive de ne pas me maquiller pendant des semaines, je vis très bien sans. Un beau matin je me dit : "Tiens, si je prenais le temps de me faire belle, ça pourrait être sympa !"

J’ai toujours dans mon sac :
Mon inséparable baume à lèvres Caudalie (conseillé par ma chère Grand-Mère !), un gloss (soit clair et irisé : Nuxe, soit transparent, hyper glossy et coloré : Clinique). J'essaie d'avoir aussi un petit flacon de gel antibactérien sous la main, très très pratique quand on est en ville ou au boulot, qu'on n'a pas d'eau sous la main et qu'on n'a pas l'intention d'oublier tous ces petits microbes qui grouillent sur nos petites mimines !

Et sur ma table de nuit :
Plusieurs tubes de crèmes pours les mains (Bioderma, Nuxe et ma préférée : Avène) et pour le corps (basique, la crème de soin émolliente Xeramance de chez Lutsine achetée en promo par 2 chez mon pharmacien), éventuellement un baume à lèvres.

Budget beauté par mois :
J'achète rarement des produits de beauté... Enfin c'est l'impression que j'en ai à la fin du mois quand je repense à mes achats des quatre dernières semaines ! (Ou alors c'est ptet que je refoule ce genre de choses !)
Pourtant mes placards n'ont pas l'air de se sentir vides ! J'ai l'impression de n'avoir que des produits utiles et dont je me sers régulièrement mais si je regarde bien, je me rends compte que non !!! L'essentiel est d'acheter au bon moment le bon produit, c'est pour ça qu'avant de me décider je réfléchis bien. De quoi ai-je vraiment besoin : d'une crème-fluide ou d'une crème plus hydratante etc. Ensuite je regarde un peu ce que proposent les différentes marques (je préfère acheter en parapharmacie, ils ont souvent de meilleurs produits, avec des composants PARFOIS moins douteux, et me semblent plus économiques au final que ceux achetés en grande surface), j'essaie d'avoir au moins un avis sur ces produits et puis je fais mon choix ! Ca devient automatique à la longue ! Et puis c'est un plaisir de s'intéresser à la composition de ce qui va nourrir notre peau pendant de nombreux jours non ?!

Un produit fétiche :
Oui (enfin pas un seul !) : la crème fraîche Nuxe (pour le visage), elle sent super bon et est super efficace. Le baume à lèvres Caudalie, la crème de Huit Heures Elyzabeth Arden (le top pour les lèvres, le visage, les mains etc. abîmées par le vent, le froid, le soleil...), l'Huile Prodigieuse Nuxe (elle fait tout : cheveux, visage, corps), le Fluide Prodigieux Yeux Nuxe et le crème pour les mains au Cold Cream Avène. Pour ce qui est du maquillage, j'avoue que je ne suis pas assez calée !

Au saut du lit :
Si je n'oublie pas de le faire, un petit coup de brumisateur sur le visage, et j'attends que ça sèche. C'est super agréable, en plus d'être une merveille pour la peau. Je me nettoie le visage (soit avec un savon doux, soit avec un gel clarifiant), j'applique un fluide pour les yeux (Nuxe), vraiment Prodigieux ! En un clin d'oeil il hydrate les paupières gonflées par le sommeil, génial non ?! Et puis en dernier, ma crème pour le visage. Ah oui j'oubliais la crème pour le corps (je l'oublie fréquemment et c'est pas bien oui je sais !!).

Et avant de me coucher :
Démaquillage (même sans être maquillée), douche, crème hydratante (ne pas oublier les petits petons !!!).

Une super astuce beauté :
Oups... là je crains le pire ! Je préfère ne rien dire plutôt que dire un truc débile, ça vaut mieux ! Je conseille juste de ne pas oublier le teint lorsqu'on se maquille : on commence par ça avant de travailler les yeux et les lèvres ! Sinon c'est comme appliquer de la peinture à l'eau sur un mur, ça ne tient pas et c'est moche !

Un beauty faux pas :
Justement, le fard à paupières bleu irisé étalé au doigt à 13 ans, avec juste une touche de mascara. Bon à cet âge, le teint c'est pas encore indispensable mais je vous assure, ça ne devait pas être une merveille pour les mirettes !

Un truc qu’il faut faire et que je ne fais pas :
Le gommage du corps, soit disant 2 à 3 fois par semaine ! La bonne blague ! Déjà il faut y penser et en plus, il faut avoir le courage ! Ok c'est pour notre bien... mais quand même ! Et puis j'en ai marre d'entendre les esthéticiennes me dirent tantôt "Ah maus vous n'en faites pas suffisamment !", tantôt "Oh mais c'est trop, ça abime votre peau !". Du coup je ne leur fait plus trop confiance, seule moi sait ce qui convient à mes gambettes ok ? ;-))

Ce que j’aimerais qu’on m’offre à part des diamants (et à quoi personne n’a jamais pensé, naturellement) :
Rien ! En général, ce genre de cadeaux, je le demande à mon Grand-Père qui exige chaque année une ou plusieurs idées cadeaux bien précises. Et en général ce qui figure sur la liste atterit au pied du sapin ! A bon entendeur...

Et maintenant, à vous !
Pour les non bloggeuses, réponse dans les commentaires, pour celles qui ont un blog, à repiquer sur le vôtre ! Je passe la main à ma "petite brunette lunatique" préférée !

vendredi 3 août 2007

Vacaciones : y vosotros ?


Nos vacances à Florac nous ont paru quelque peu mouvementées par moments... Je repense par exemple au violent orage qui a éclaté sur nous, ou encore la périlleuse ascension de la Tête du Bélier.
Mais finalement avec le recul je crois que ce n'est pas si terrible !
Nous aurions pu rentrer un après-midi de rando et trouver notre tente vide ou bien avoir un accident en pleine forêt ou que sais-je
encore, un vautour-fauve qui nous dévore tout en haut d'une montagne déserte !

Et vous, quels sont vos pires souvenirs de vacances ? Avez-vous déjà eu un pépin dans un pays étranger (dont vous maîtrisez mal la langue !) ? Vous est-il déjà arrivé de vous sentir en insécurité, seul, dans un lieu que vous ne connaissiez pas ?

PS : Malgré le sujet mes vacances à Florac ont été un pur délice et pas un seul instant je me suis sentie menacée !

Bis repetita placent


Je me permets de publier le dernier billet de mon ancien blog afin de bien resituer tout ça et pouvoir enchaîner sur la suite, c'est à dire les photos des vacances !!!

Le choix de la destination de nos vacacances estivales a finalement été arrêté sur une semaine de camping à Florac...

Mais quelle semaine ! Et que de rebondissements !

Tout d'abord, un voyage... pas trop pressés ! Partis le Mardi 3 Juillet de Paris, nous sommes arrivés le soir en gare de Clermont Ferrand. Là-bas on crèche chez la frangine, petit resto indien sympatoche et visite de la ville (sombre ville soit dit en passant !) en prime. Mes paupières se ferment vers 2h00 cette nuit-là après un soin "Beauté des Pieds" prodigué par ma soeurette future esthéticienne... divin ! Le lendemain matin (c'est à dire vers 5h45... les vacances commencent bien !) mes petits petons tout doux et moi sautons dans cette nouvelle paire de The North Face tout juste sortie du magasin en direction de - à nouveau - la gare de Clermont. 1km à pied avec notre maison sur le dos ben comme dirait Barbotte "moi j'pourrais pas !". Nous prenons donc le Train Cevenol comme il s'appelle ! en direction d'Alès. Quatre heures de train innoubliables car d'une beauté rare ! Nous empruntons un chemin qui ne peut être emprunté que par la route ferroviaire... impression de goûter à quelque chose de précieux puisque ceux qui passent par la route passent à côté de ces paysages ! Nous passons à travers les Gorges de l'Allier et à chaque instant, Nicolas m'alerte : "Regarde ! Regarde là comme c'est joli !" Je lève la tête et ai l'impression de revoir le paysage que j'ai vu un kilomètre plus tôt... faut dire que la fatigue perturbe mon appréciation du paysage ! C'était vraiment merveilleux... et ce qui l'était plus encore c'était d'être avec mon Loulou dans la région qu'il affectionne tant et qu'il avait à coeur de me faire découvrir !

Le Mercredi 4 Juillet après être arrivés à Alès (et avoir zigzaggé dans la ville) nous avons pris un micro bus (!) pour nous rendre à Florac.

Je résume : Paris-Clermont en train + Clermont-Alès en petit train + Alès-Florac en micro bus.

Arrivée au camping de Florac, 13h15. On plante la tente, priorité n° 1. Ensuite on pose les sacs etc. Et enfin (je n'ai pas l'habitude de faire passer ça en dernier !) : A TAAAABLE !!! Enfin à table sur la pelouse quoi !

Et puis le soir, on n'aurait pas pu s'en passer, la pluie ! Enfin, que quelques gouttes !

Le pire ce fut le dimanche soir... Je vous raconte cette aventure croustillante ! Nicolas et moi étions partis, certes un peu tard, nous balader... en fin d'après-midi. Mauvais plan ! J'avais en fait la ferme intention de me rendre à la Ferme de la Borie. C'est une ferme BIO de la région, située à 5 km du camping avec chèvres, cochons, volailles, potager etc. Ils y proposent différentes animations comme une journée à la campagne, une soirée à la ferme, traite des chèvres, fabrication de fromage (le fameux pélardon... et ron et ron petit patapon !), de pain... J'étais encore plutôt motivée... Jusqu'à ce que je réalise que ces 5 km ça n'était pas 5 km de descente ni même de plat... hum hum ! Et puis nos amies les mouches s'en sont mêlées, les vilaines ! Bah oui désolée mais quand on grimpe 5 km forcément on élimine, enfin quand on est bien constitué ! Ah j'allais oublier bien avant de nous retrouver sur la route de la Borie, qu'avons-nous fait ?! Nous avons lutté et bataillé ferme pour nous frayer un chemin parmi les ronces et autres orties pour finalement tomber sur une magnifique et imposante demeure... privée ! Nous l'avons donc admirée de loin, le Montvaillant.

Après 45 min de marche (mais c'est rien 45 min me direz-vous ! Venez, venez... venez tester la pente et on en reparle !) nous arrivons tout en haut de la montagne (toujours accompagnés d'un troupeau de mouche... décidément l'altitude ne leur pose pas pb !), face à nous : une ferme... apparemment déserte !

Hum les boules ! On est dimanche en même temps ! Un chien, des cochons, des pieds de poivron... mais personne ! Je sors mon ô combien utile téléphone portable (Motorola L6... snif !) et compose le numéro. Là la "fermière" LOL décroche et nous invite à assister à la traite des chèvres. J'en étais toute émoustillée ! Nous sommes allés chercher les chèvres au pré avec la fermière et son chien (+ son précieux stagiaire MDR) puis nous les avons remonté dans la bergerie (pour les chèvres aussi on dit bergerie ?!). Après une heure de traite (il était 19h) le temps se couvre et nous décidons d'écourter notre séjour.

Quelle bonne idée nous avons eu là ! Et c'est quelques minutes plus tard seulement qu'un violent orage comme il y en a là-bas nous est tombé sur la tête !!!! Nous avons été li-tté-ra-le-ment trempés jusqu'aux os. On a du mal à se rendre compte de ce que ça fait de rester sous la pluie, surtout pendant plus d'une demie-heure, en courant, et en dévalant une pente ! Arrivés au camping, le dilemme : que faire de nos peaux mouillées, rincées, trempées... bref, humides ? Filer sous la douche !!! Et après ? Lorsque l'orage ne cesse de gronder et la pluie de tomber, que la plupart des vêtements séchaient sur le fil jusqu'à ce que beau temps prenne la fuite... et ben ça facilite pas les choses !

Malgré ce petit pépin, et malgré les journées pluvieuses qui ont suivi, la Lozère nous a permis de passer une semaine de vacances reposantes en amoureux, et nous avons pu profiter du relief pour faire de belles balades et des "spécialités locales" (hihi) pour nous remplir le bidouf de façon... délicate !

Fin des vacances, retour à la civilisation, on replie la tente toute mouillée et pleine d'insectes, ciel nuageux et Paris encombré, métro bondé :-(